11 décembre 2020: « La date du 11 décembre est sacrée, je suis contre un éventuel report »,  Maître Paceré Titinga

0
145

Maître Paceré Titinga, Naba Panantugri de Manéga, a animé une conférence de presse, le 21 novembre 2020 à Ouagadougou, en vue de se prononcer sur un éventuel report de la célébration du 11 décembre 2021 à Ziniaré. 

 

Selon maitre Pacéré Titenga, Mélégué Traoré, personnalité très influente de la région des Cascades, avait entamé des démarches auprès de l’État pour que la commémoration de la fête de l’indépendance 2020 à Banfora  soit reportée l’année prochaine, en 2021. Alors que cette date était programmée pour Ziniaré.

 

Il a évoqué que les arguments dudit report portent sur  la maladie à Coronavirus qui a imposé des confinements, entraînant le ralentissement des travaux des infrastructures.

Pour Maître Paceré, fils de la région du Plateau central, chef coutumier et parrain du lancement des travaux à Ziniaré, il n’est pas question d’un quelconque report de la commémoration de la fête nationale en décembre 2021.

 

De ses explications, le Plateau central a entrepris des travaux entrant dans le cadre de la commémoration des festivités. Il a parlé de l’identification de sites et de la construction de monuments.

 

En outre, poursuit-il, la date est sacrée pour la nation burkinabè. Le SIAO et  la SNC peuvent être reportés, mais jamais une fête nationale qui raconte une histoire très forte du peuple.

 

A ses dires, la fête peut être célébrée   symboliquement,  et juste après les travaux se poursuivront dans les Cascades,  encore que les  fonds ont déjà été débloqués à cet effet.

 

Maître Pacéré Titinga a indiqué qu’il a appris l’éventualité du  report de la célébration de la fête nationale par voie de presse ; c’est la raison pour laquelle il a tenu par le même canal à attirer l’attention des autorités.

 

Bertille KABRE

Ecoburkina

Laisser un commentaire