Arrondissement 10 : le maire Jérémie Sawadogo rétabli dans ses fonctions

0
90

Le tribunal administratif de Ouagadougou a rétabli, ce vendredi 14 mai 2021,  le maire de l’arrondissement 10 de Ouagadougou, Jérémie Sawadogo et les six conseillers victimes de la lettre de suspension de mandat ordonnée par l’Etat burkinabè.

 

Le ministre en charge de l’administration territoriale, Clément Sawadogo, dans  une lettre aux gouverneurs avaient instruit les hauts-commissaires pour ordonnance de la suspension immédiate des mandats de certains conseillers et maires pour avoir militer pour un autre parti politique lors des élections couplées de 2020.

 

C’est alors que le maire de l’arrondissement 10,  Jérémie Sawadogo et six conseillers municipaux, victimes de la mesure,  ont convoqué le gouvernement, au tribunal administratif de Ouagadougou.

Au terme du verdict, l’Etat burkinabè a été condamné à suspendre cette lettre, à verser à chacun des sept plaignants, la somme de 500 000 F CFA, soit un total de 3.500.000 F CFA, au titre des honoraires dépensés pour le procès.

 

« J’exprime toute ma joie avec mes six autres collègues qui ont été incriminés. Le droit a été dit à notre faveur.  Vous constaterez que l’Etat a été condamné à suspendre tous les actes administratifs qu’il a eu à prendre.  Notamment la lettre du ministre d’Etat qui instruisait les gouverneurs et à leur tour devrait instruire les hauts-commissaires pour déchoir les conseillers municipaux. Mais avec nous, c’est le droit qui est dit pour l’ensemble des conseillers, des maires qui sont concernés par cette situation », a déclaré le maire de l’arrondissement 10  de Ouagadougou, Jérémie Sawadogo.

« Ce verdict est vraiment une victoire du droit pour le peuple burkinabè. La suspension de ces deux actes actés, ce matin permettra souvent à certains de savoir raison gardée. Parce que ce genres d’actes sont de nature à rendre la paix et la cohésion sociale très difficile dans notre pays», a-t-il poursuivi.

 

Bertille R. KABRE

Ecoburkina

Laisser un commentaire