CASEM  : les attentes du  ministre en charge du Commerce Harouna Kaboré  

0
116

Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a organisé,  ce 7 décembre 2020 à Ouagadougou, la  deuxième session ordinaire du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM), visant à cultiver un dialogue fécond pour l’atteinte des objectifs de développement.

A l’occasion, le ministre Harouna Kaboré a déclaré que c’est un  cadre de dialogue qui se  veut une tribune  pour examiner et adopter le Plan d’actions prioritaires (PAP) triennal 2021-2023, sa tranche annuelle 2021, ainsi que le Plan de travail annuel (PTA) 2021.

A l’en croire, son département a entrepris un exercice de glissement annuel des documents de planification 2020-2022 pour  garantir plus de résultats visibles et significatifs dans les trois années à venir.

De ses explications,  le gouvernement burkinabè a été contraint de réorienter les ressources vers d’autres secteurs, à cause des attaques terroristes et la pandémie de la Covid-19.

Au regard de l’immensité des défis de 2021, il a invité ses collaborateurs  à redoubler d’ardeur et d’audace  pour que le ministère contribue véritablement au développement économique et social du pays.

Bertille KABRE

Ecoburkina

Laisser un commentaire