Commune de Founzan : la Convention tripartite dresse son bilan 2019

0
29

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités, la coordination de la Convention tripartite (Ecole sans frontières 66 basée en France, AFCOSEV et la mairie de Founzan), a présenté,  le mercredi 29 Juillet 2020 dans la salle de conférence de la mairie de Founzan, son bilan de gestion 2019 aux directeurs des écoles primaires et collèges d’enseignement général ( CEG), les présidents APE des écoles primaires, des CEG et lycées de la commune.

 

La coordination de la convention tripartite (ESF66, AFCOSEV et la mairie de Founzan) a présenté son bilan des activités de 2019, le mercredi 29 Juillet dernier aux corps dirigeants de la commune dans le domaine de l’éducation. Étaient également présents à cette rencontre le conseiller pédagogique itinérant de la CEB,  l’inspecteur, chef de Circonscription d’éducation de base, le responsable du Centre d’éducation et de promotion sociale et le conseiller d’éducation du lycée départemental, représentant le proviseur. Cette réunion fait suite à  celle du 28 juillet 2020 aux présidents CVD des différents villages de la commune.

L’année 2019, la coordination avait bénéficié d’un financement de 10 000€( 6 559 570 F CFA) du partenaire ESF66 pour la mise en œuvre des projets de développement dans le domaine de l’éducation et de l’eau potable, grâce au convention tripartite entre ESF66, AFCOSEV et la mairie de Founzan. Elle a permis avec l’apport personnel de 641 400 F CFA, donnant un total de 7 200 970F CFA de financer Onze(11) projets promoteurs sur 13 projets soumissionnés. Les projets exécutés sont, entre autres, l’acquisition de mobilier et d’équipement scolaires en table bancs, des ardoises géantes, des tableaux chevalets, des chaises, des fauteuils des bureaux et armoires pour sept (07) écoles primaires publiques et deux (02) CEG et une structure d’alphabétisation. Il y a aussi la répartition de Quatre (04) forages dont un communautaire. Les deux projets qui n’ont pas eu de financement seront prioritaires pour les financements de 2020.

 

Pour cette année 2020, la coordination a reçu 7.000€ (4 591 699 F CFA) de son partenaire ESF66, donc évidemment la convention connaîtra des reprogrammations inférieures à l’année dernière en raison de la baisse de la subvention due à la crise sanitaire mondiale de la pandémie à covid-19.

A cette somme, s’ajoute 130.653F CFA, restante de l’année 2019,  qui permet à la coordination de proposer, 1 780€ (1 167 603 F CFA) pour le fonctionnement et rétribution, et le reste pour les  investissements est de  5 220 €, soit 3 424 096 F CFA, avec l’apport personnel de 10% (342 410 F CFA) ; ce qui donne un investissement total de la convention pour 2020 à la 3 766 506 F CFA.

 

Un bilan apprécié par tous les participants et les partenaires. L’appel à projet pour 2020 est déjà lancé,  le mercredi 29 Juillet et prendra fin au soir du 07 Août 2020.

Pour le coordonnateur de la convention tripartite ESF66 AFCOSEV et la mairie de Founzan, Lonkou Gérard Yaro, le bilan est satisfaisant, car pour une première phase de plus de sept (07) millions F CFA ont été mobilisés et ces fonds ont été investis dans la commune et dans plusieurs domaines. Monsieur Yaro trouve qu’un travail est déjà fait, mais il a  invité tous à adhérer au projet pour le développement de la commune. Pour terminer, le coordonnateur a saisi l’occasion pour remercier  toutes les parties prenantes de cette convention tripartite.

 

Selon le président de l’association AFCOSEV, Éric S. Somé, le bilan est positif, parce que pour cette année, il a remarqué une clarté et une visibilité que l’année antérieure. Le président de la structure locale dans la Convention Tripartite sollicite l’adhésion et la disponibilité de la population pour le bonheur de la commune de Founzan. Il espère que l’année prochaine d’autres financements verront le jour pour le développement de la localité.

 

Le secrétaire général de la mairie de Founzan, N’Vamara Ouattara, au vu des activités qui ont été menées et les ouvrages qui ont été réalisés, trouve que le bilan est très satisfaisant. Pour M.  Ouattara, l’engouement y est toujours et le besoin est toujours exprimé par les  différents partenaires. Il a dit que les projets sont faits en fonction de la disponibilité des financements.

 

En rappel, c’était en Novembre 2018, en France qu’une convention tripartite entre Ecole sans frontières 66, l’association AFCOSEV à Founzan et la mairie de Founzan, pour la mise en œuvre des projets de développement dans le domaine de l’éducation et de l’eau potable dans la commune de Founzan.

 

Gafoura Guiro

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here