Covid 19 : des précisions sur la fourniture de l’eau relatives aux mesures d’accompagnement

0
143

A l’occasion du point de presse journalier, tenu le 7 avril 2020, le gouvernement, à travers le ministre en charge de l’eau, Niouga Ambroise Ouédraogo, a apporté des précisions sur l’annonce du président du Faso, au titre de la fourniture d’eau.

Selon le ministre Ouédraogo, la mesure va coûter plus de 6,7 milliards de F CFA et impacter plus de 5 millions de personnes. De ses explications, sont concernées les factures d’eau de la tranche sociale des particuliers, les bornes fontaines et les factures d’eau dans les marchés et yaars.

Pour les particuliers, il a soutenu que l’Etat prendra en charge les factures inférieures ou égales à 3 000 FCFA pour un volume de 8 m3. Passé le volume de 8 m3, le consommateur devra payer le surplus. Ce volet va coûter plus de trois milliards de F CFA pour un total de 446 349 branchements.

La prise en charge des factures des bornes fontaines est estimée à 2,9 milliards de F CFA. A en croire le ministre, il n’y a pas de raisons qu’un fontainier refuse de servir de l’eau à un usager, car il est payé à cet effet par l’ONEA qui a signé un contrat avec lui. Au Burkina Faso, ce sont 3 486 bornes fontaines dont 1 433 à Ouagadougou qui devraient être ouvertes au grand public.

Quant à la facture des marchés et yaars, elle est estimée à 50 millions de F CFA. Pour le ministre, sont concernés tous les marchés du Burkina Faso touchés par la mesure de fermeture.

Ben Idriss KONE

Ecoburkina

Laisser un commentaire