Crise sécuritaire : au moins 7 militaires tués dans une embuscade dans l’Oudalan

0
80

Des individus armés non identifiés ont tendu, ce 11 novembre 2020, une embuscade à des soldats du détachement militaire de Tin-Akoff sur l’axe Tinakof-Beldiabe, dans la province de l’Oudalan, au Burkina Faso.

Au moins sept militaires burkinabè ont été tués, deux blessés et trois disparus, retrouvés quelques temps après. En réaction, la riposte de l’armée burkinabè a permis de “neutraliser au moins neuf terroristes présumés”.

Cette attaque est la troisième enregistrée dans le Sahel et le Centre-nord du Burkina Faso depuis le début de la campagne électorale le 31 octobre.

Plus de 1600 personnes ont été tuées dans des attaques terroristes au Burkina Faso depuis 2015, selon un décompte publié en août 2020 par le Conseil économique et social (CES) du Burkina Faso. Ces attaques ont également contraint plus d’un million de personnes à fuir leurs villages.

Ecoburkina

 

Laisser un commentaire