Economie agricole : plus d’un milliard F CFA pour alimenter le Fonds de développement

0
39

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO, a fait le point des actions de son département,  durant ces cinq années, ce vendredi 25 septembre 2020 à Ouagadougou.

Selon lui, le ministère a  aménagé près de 24 000 ha de nouveaux bas-fonds,  16 000 ha de nouveaux périmètres irrigués et réhabilité 4 500 ha de périmètres irrigués.

Aussi ont été réalisés 2 000 puits maraîchers et près de 20 000 tubes PVC octroyés aux acteurs, en vue de soutenir les productions agricoles de saison sèche.

En outre,  le  ministre a dit que  son département a réalisé 20 unités de transformation de produits agricoles dans les zones à forte production sur une cible de 31 unités ;  268 magasins et aires de séchages, 97 unités de conservation de produits maraichers et 04 comptoirs d’achat, sur la période 2016-2020.

 

Le ministère a opéré des réformes relatives à l’amélioration du climat des affaires dans le domaine agricole. Il a, entre autres, crée le Fonds de développement agricole, destiné à octroyer  des crédits pour  l’acquisition de matériel et d’équipements agricoles et la réalisation d’infrastructures de conservation et de stockage des produits agricoles.

« Dès cette année, l’Etat apportera une dotation initiale d’un milliard (1 000 000 000) de francs CFA. Les deux années suivantes, il est respectivement prévu des provisions additionnelles de 750 millions et de 500 millions de francs CFA.

Les prêts seront accordés à un taux d’intérêt de 5 % », a-t-il précisé.

 

A l’en croire, l’ensemble de ces actions ont contribué à accroître le taux de couverture des besoins céréaliers à 118 % à mi-2020, contre 96 % en 2015.

 

Bertille KABRE

Ecoburkina

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here