Faso Danfani : le gouvernement offre des métiers à tisser à des groupements

0
207

Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA) a organisé une cérémonie de remise de   métiers à tisser à des  groupements burkinabè de tisserands,  ce lundi 31 août 2020 à Ouagadougou.

A entendre le ministre en charge de l’artisanat et de l’industrie, Harouna Kaboré, ce sont au total 2 070 métiers à tisser qui font l’objet de don, avec le  soutien de  l’Ambassade de la Chine populaire, avec 120 métiers à tisser ;  la BAD, 400 ;  la LONAB, 400 ;  la SOFITEX, 100 et le groupe EBOMAF, 400.

” Cette tribune me permets d’encourager l’excellence et la qualité du travail de nos braves tisseuses qui se battent au quotidien pour porter haut le flambeau du savoir-faire local à travers le Faso Dan Fani”,  a laissé entendre Harouna Kaboré qui a avancé que  ces dotations vont contribuer à créer et consolider au moins 8 520 emplois au sein des organisations d’artisans et à améliorer substantiellement le revenu des tisseuses.

 

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian, a invité les responsables d’associations de tisseuses à gérer les métiers à tisser, avec responsabilité.

 

En réaction, la représentante des bénéficiaires, Germaine Compaoré,  a indiqué qu’elles prennent bonne note. Elle a surtout traduit sa reconnaissance au gouvernement  pour son soutien qui va contribuer à améliorer leurs revenus.

C’est en décembre 2018 que le ministre a lancé l’initiative de 5 000 métiers à tisser au profit des tisseuses. En 2019, ce sont 650 métiers à tisser qui ont été distribués.

 

Bertille KABRE

EcoBurkina

 

Laisser un commentaire