Le gouvernement a   ratifié des accords  de prêt avec la BAD

0
211

Le Conseil des ministres,  tenu le mercredi 06 mai 2020 à Ouagadougou, sous la présidence de Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, a pris une ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord de prêt N°2100 1500 42246, signé à Ouagadougou le 21 février 2020 entre le Burkina Faso et la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet d’Eau potable et d’assainissement en milieu rural (PEPAMR).

D’un coût global d’environ 9,875 milliards de F CFA, le projet vise à accroitre le taux d’accès à l’eau potable des populations des régions du Centre-Ouest de 70% en 2018 à 84% en 2022 et de contribuer à faire passer le taux d’accès à l’assainissement dans cette même région de 15% en 2018 à 70% en 2025 et dans la région du Centre-Sud de 10% en 2018 à 65% en 2025.

Aussi, le conseil a marqué son accord pour une ordonnance portant ratification de l’accord de prêt N°2000 2000 04652, signé à Ouagadougou le 21 février 2020 pour le financement du Projet « YELEEN » de développement de centrales solaires et de renforcement du système électrique national.

D’un coût total de 140,38 millions d’Euros soit environ 92,08 milliards de F CFA, le Projet YELEEN couvre l’ensemble du territoire national. Il permettra entre autres d’augmenter l’offre d’énergie électrique et de réduire la dépendance énergétique du pays.

Pour la réalisation de ce projet, la Banque africaine de développement (BAD) contribue au financement par un prêt à hauteur de 48,82 millions d’Euros.

Noufé NABI

Ecoburkina.info

Laisser un commentaire