Le professionnalisme de Brahima Sanou, fils du pays des hommes intègres, reconnu par des pays lusophones

0
330

Sur proposition du Conseil d’Administration de l’Association et approbation de l’Assemblée.generale, les mérites du compatriote Brahima Sanou, ancien Directeur général fe BDT et UIT ont été reconnus par l’association des autorités de communication poir le pays lusophones (ARCTEL), le 12 mars 2020. Il a reçu une médaille d’honneur pour son action en faveur des pays membres de la CPLP ainsi que les activités de l’ARCTEL.

C’est sous le mandat de M. Brahima Sanou qu’ARCTEL a pu faire avancer la première étude sur l’Accès Universel pour les pays de la CPLP, l’étude sur les agendas numériques de la CPLP, ainsi que l’élaboration de l’Agenda Numérique pour les pays de la CPLP, que l’étude sur le commerce électronique a été lancée et que la phase de mise en œuvre du Service Universel a été élaborée.

M. Brahima Sanou était présent lorsque la réunion des ministres de la CPLP a été relancée à Maputo, en août 2016, exprimant ainsi et dès le début, le grand soutien qui restait à venir. Sa grande contribution et son engagement dans le secteur de la communication au niveau mondial, son profil aimable et honnête ont également été pris en compte.

Pour toutes ces raisons, M. Brahima Sanou est plus que digne de cette appréciation des membres d’ARCTEL. ARCTEL est l’Association des Autorités de Communication pour les pays lusophones. C’est une association de droit privé qui promeut le partage d’informations et l’échange d’expériences entre les régulateurs des communications des pays lusophones de la CPLP en vue de l’amélioration du secteur et de la croissance du marché.

Nous organisons des cours de formation, nous avons un projet appelé SV4D qui vise à mettre en place une infrastructure à large bande dans les zones rurales (sv4d.org), nous réalisons des études sur des thèmes importants pour l’harmonisation et le développement du secteur des communications dans les pays de la CPLP, nous assurons le secrétariat permanent de la réunion des ministres des communications de la CPLP, et nous sommes toujours à la recherche de nouveaux partenariats pour développer des projets qui contribuent au développement de nos sociétés grâce au développement des communications.

 

Noufé NABI Ecoburkina

Laisser un commentaire