Lutte contre le terrorisme : démantèlement d’une base terroriste à Alidougou, près de la Côte d’Ivoire

0
264

Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire ont mené, depuis le 13 mai 2020, une opération conjointe de sécurité dénommée « Comoé » dans la zone frontalière entre les deux Etats. Cette opération a pour objectif, selon les patrons des deux armées, le démantèlement des bases d’un groupe terroriste qui tente de s’implanter entre les deux pays.

Cette opération conjointe a  mobilisé des troupes et des moyens aériens qui ont permis d’organiser des frappes aériennes surprises et l’assaut contre une base des groupes armées terroristes. Ce groupe armé terroriste tentait de s’installer dans le village de Alidougou, en territoire burkinabè à moins de dix kilomètres de la frontière avec la Côte d’Ivoire.

Selon un bilan provisoire, huit terroristes ont été neutralisés et une trentaine de suspects interpellés par les forces armées burkinabè et ivoiriennes. Une base terroriste a été détruite et un lot de matériels composé d’armements, munitions, téléphones portables, matériels informatiques, et des motocyclettes, a été saisi.

 

Le Général de Brigade Moïse MINOUNGOU  et son homologue ivoirien, le général de Corps d’Armée Lassina DOUMBIA ont effectué une visite terrain ce vendredi 22 mai 2020 dans la localité frontalière de Kafolon-BAC, en vue de féliciter de vive voix les troupes engagées depuis plus d’une semaine dans le cadre de l’opération de lutte anti-terroriste.

Planifiée depuis le mois de février 2020, l’opération de sécurisation de la bande frontalière commune baptisée a été lancée conjointement le 11 mai sur les quelques 580 km de frontière terrestre que se partagent la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

 

Cette opération vise à endiguer dans cette zone couverte de forêts, les trafics illicites, les braquages à main armée mais surtout l’action des Groupes Armées Terroristes (GAT). Les deux armées ont mutualisé, à cet effet, leurs compétences, et leurs moyens techniques et personnels.

 

Christian N. BADO

Ecoburkina.info

Laisser un commentaire