ONEA ZAD : la cheffe d’agence invite les clients à la contacter en cas de désagrément

0
217

Une  délégation du Réseau national des consommateurs du Faso (RENCOF) s’est rendue, ce 12 mai 2020 dans les locaux de l’Office national de l’eau et de l’aménagement, sise à la ZAD, en vue de porter à la connaissance de la  cheffe d’agence, Zeinabou Sirima, les récriminations de la clientèle.

Les récriminations, documentées depuis un peu plus quatre mois, s’articulent autour du comportement des agents des guichets.  La dernière en date, remonte au 6 mai dernier où peu avant 15 heures, une dame s’est présentée au guichet N° 4 pour payer sa facture d’eau. La caissière lui a répondu qu’elle n’avait pas de monnaie et elle n’a rien voulu savoir quand la cliente lui a proposé de gérer la paperasserie, le temps qu’elle aille chercher elle-même la monnaie pour revenir sur ses pas. Le refus fut catégorique. Quant aux autres clients qui accouraient, elle les apostrophait dans un moré cru et avec dédain, qu’il était l’heure qu’elle ne pouvait plus rien faire. Du genre, elle veut faire ses comptes et rentrer.

Un autre  témoignage est celui d’un client qui s’est présenté à un guichet, dans des conditions similaires. Alors que les collègues de la caissière étaient en train, avaient-elles dit à haute voix, de recevoir leurs derniers clients, celle-ci, déjà débout, avait refusé de le recevoir. Elle avait prétexté  qu’il était l’heure ; qu’elle ne pouvait rien faire. Les plaintes dudit client, devant des agents de sécurité médusés,  n’y avaient rien changé. Pour finir, il  est reparti bredouille comme deux autres clients, la gorge nouée de rage.

La cheffe d’agence a salué la démarche du RENCONF. Puis, elle a invité les usagers à consigner désormais leurs  plaintes dans un « gros registre » disposé  à cet effet dans la salle d’attente. A défaut, elle a suggéré que si un cas similaire se reproduisait, les clients devaient immédiatement la saisir.

Le chef de guichet qui s’est joint, entre-temps, à la discussion, a déclaré qu’il sera organisé une réunion de service, en vue d’attirer l’attention des guichetiers sur les règles de bonne conduite. Aussi a-t- il avancé qu’une formation sera éventuellement organisée, afin de les familiariser aux concepts d’accueil et de réception de la clientèle.

Madame Sirima a signalé que dans les normes, quand des clients sont déjà dans la salle d’attente, le chef de guichet la fait fermer dès qu’il est l’heure de la fermeture ; quitte à ce que les guichetiers portent satisfaction à tous ceux qui sont à l’intérieur de la salle.

La délégation du RENCOF était composée par le président national, Adama Bayala ; le secrétaire général, Macaire Bazié ; le responsable à l’organisation , Issa Yabré ; le responsable à la communication, Abdrmane Billa ; le responsable à la mobilisation, Moussa Ouédraogo et le fédéral de la région du Centre, Abdoul Fataho Bagagné.

Christian N. Bado

Ecoburkina.info

Laisser un commentaire