Procès de  la CNSS : des réquisitions du procureur

0
133

Ce 21 juillet 2020, l’audience du  procès de  recrutement frauduleux à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a été marquée par les plaidoiries du  Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) et les réquisitions du parquet.

 

Le REN-LAC réclame la somme symbolique d’un F CFA et un montant de trois (3.000.000) F CFA pour les frais engagés dans la procédure judicaires.

Le  procureur, lui,  a requis trois (3)  ans de prison ferme et une interdiction d’exercer dans l’administration publique pendant cinq ans à l’encontre de l’ancien directeur des ressources humaines,  Norbert Zaïda et le chef du personnel, Sawadogo, poursuivis pour fraude, favoritisme, conflit d’intérêt et népotisme.

Aussi a-t-il requis un an de prison ferme , un mandat de dépôt et un million de F CFA d’amende à l’encontre de Liliane Saré, Gildas Ouédraogo, Martine Ilboudo, Alixe Kaboré et Natacha Ouédraogo.

Pour le procureur, « Ce procès a pris assez de temps et c’est un cas d’école ».

Noufé Nabi

Ecoburkina.info

Haut du formulaire

 

 

Laisser un commentaire