Procès pour diffamation : Ladji Bama condamné

0
130

Le délibéré du procès en diffamation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) contre le rédacteur en chef du journal « Courrier confidentiel », Yacouba Ladji Bama, a été prononcé, ce lundi 15 mars 2021, soit 15 jours après l’ouverture du procès.

 

  1. Bama a été condamné à verser 1 million de FCFA, au titre de frais exposés au MPP et également une amende de 1 million de FCFA au plaignant. Aussi, il devra supprimer l’article et les postes sur sa page Facebook.

 

Sa réaction : « Bien entendu, j’entends faire appel de cette décision parce que je ne reconnais pas les faits qui me sont reprochés.  Je vais user de toutes les voies de recours qui sont à ma disposition pour laver tout ce qu’il y a comme point à laver me concernant dans cette affaire ».

A l’origine du procès, un post sur la page Facebook du journaliste d’investigation, en date du 16 décembre 2020, soupçonnait   le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et la société minière ESSAKANE d’être impliqués dans les tirs qui ont visé son véhicule, le 10 novembre 2020, alors qu’il   revenait de Dori. Il avait alors déposé une plainte.

Pour Yacouba Ladji Bama, il y a « une justice à deux vitesses » au Burkina. En effet, après les faits du 10 novembre où son véhicule avait été ciblé par  un cocktail Molotov à son domicile, il avait déposé une plainte contre X pour tentative d’assassinat. A ce jour, aucune de ces plaintes n’a encore trouvé suite. Il s’étonne alors de voir la plainte du MPP aller aussi vite.

 

Noufé Nabi

Ecoburkina

Laisser un commentaire