Recrutement frauduleux de la CNSS : le verdict est tombé ce 16 novembre

0
37

Suite au renvoie du  délibéré, le Tribunal de grande instance de Ouagadougou a prononcé le verdict dans l’affaire du recrutement frauduleux de la CNSS,  ce 16 novembre 2020.

 

Il en ressort des condamnations.  L’ancien directeur des ressources humaines de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Zida Norbert,  écope 30 mois d’emprisonnement ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique ; son épouse, Natacha Ouédraogo, 12 mois ferme  et 500 mille F CFA, assortis de sursis et l’ancien chef de personnel, Daniel Sawadogo, 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique.

Quant aux  quatre autres  prévenus ( Liliane Saré, Alixe Kaboré, Gildas Ouédraogo, Martine Ilboudo), ils sont relaxés pour faits non constitués, alors que le parquet avait  un an d’emprisonnement et une amende d’un million de F CFA.

A noter que  le Tribunal s’est déclaré incompétent pour statuer sur la reprise du concours frauduleux.

En rappel, la procédure judiciaire en cours est relative à une affaire de recrutement à  la CNSS en  2018 où le  Directeur des Ressources Humaines est accusé d’avoir inséré 4 de ses proches dont sa femme et son frère parmi les admis.

Noufé NABI

Ecoburkina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here