Rentrée scolaire 2020-2021 :   le ministère du Commerce assure le contrôle des fournitures

0
38

Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a entamé une opération de contrôle des prix et qualité des fournitures au titre de l’année scolaire 2020-2021, ce lundi 14 septembre 2020 à Ouagadougou.

 

 

Cette opération est tenue dans le souci de faire respecter la réglementation des prix des articles scolaires, afin d’assurer aux parents d’élèves et  d’étudiants, de vivre une rentrée en toute quiétude, en acquérant des articles de qualité au juste prix d’une part, et d’autre part, à l’ensemble des acteurs de la chaîne de distribution, d’exercer leurs activités dans le respect des règles de la concurrence.

Dans les librairies visitées, les prix des articles scolaires respectent la norme, y compris les étiquetages. Le constat dans les boutiques de vente en  détails, il n’y a aucun respect de fixation de prix, ni de l’étiquetage encore moins des dispositions relatives au commerce de distribution. Sauf à Diacfa et à Jeunesse d’Afrique.

Certains cahiers vendus à 750 F dans les librairies sont vendus à 1 000F aux clients dans une des deux boutiques visitées par les agents contrôleurs. « Ce n’est pas normal », a clamé un agent de la brigade mobile de contrôle qui a poursuivi : « Lorsque vous ne respectez pas les règles établies par le ministère, cela veut dire que vous êtes en infraction ».

 

Le ministre Harouna Kaboré  a ailleurs invité les commerçants à respecter les marges des prix fixés par la réglementation en vigueur et à se départir des pratiques illicites en matière de commerce.

 

 

.

 

 

A travers la Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) et la Direction générale de la réglementation et du contrôle des prix (DGRCP), le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, organise chaque année, à l’approche de la rentrée scolaire et académique,  une opération spéciale de contrôle des prix des fournitures scolaires sur toute l’étendue du territoire national.

 

Le  ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat a invité  aussi les consommateurs  à dénoncer toutes pratiques illicites, en matière de commerce des fournitures scolaires ou de tout autre produit de grande consommation aux numéros verts suivants : 80001184/80001185.

Noufé Nabi

Ecoburkina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here