Situation nationale : le CFOP appelle à  la  réouverture immédiate du lycée Zinda

0
14

Le Chef de File  de l’Opposition Politique (CFOP) a effectué sa rentrée politique, ce mardi 14 septembre 2021, avec la participation des membres de ce cadre de concertation.

A l’occasion, le CFOP,  Eddie Komboïgo a posé des conditions pour la reprise du dialogue politique. Il s’agit notamment d’une nouvelle stratégie de sécurisation du territoire et du rapport de l’état d’avancement du dossier de la réconciliation nationale.

Pour le CFOP, la situation sécuritaire est toujours préoccupante, malgré les changements opérés à la défense et la sécurité. De ses explications, les attaques se sont multipliées,   les  cadavres continuent de s’empiler et une autre catastrophe  se dessine à l’horizon, avec le spectre de la famine.

 

Il a déploré le nombre élevé de déplacés internes, des interdictions imposées par les terroristes et le gouvernement, l’absence d’intrants agricoles, notamment des semences et des engrais.

 

Fort de ce constat, le CFOP  a exigé  la prise de mesures fortes pour la sécurité des Burkinabè partout où ils vivent et souhaitent travailler.

Evoquant la question de la fermeture du Lycée Philippe Zinda Kaboré, cette année scolaire 2021-2022, il a soutenu qu’elle aura des conséquences dévastatrices  sur les élèves, les parents d’élèves et le personnel.

« Le CFOP, tout en condamnant les actes d’incivisme des élèves, invite le gouvernement à revoir sa copie, en créant les conditions pour la réouverture immédiate du noble Zinda pour le compte de cette année scolaire 2021-2022 », a dit Eddie Komboïgo.

 

Noufé NABI

Ecoburkina

Laisser un commentaire