Sommet extraordinaire de l’UEMOA : les chefs d’Etat adoptent un  plan de riposte de  5 284,9 milliards de FCFA

0
180

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a participé par visioconférence,  ce 27 avril 2020 à partir de Ouagadougou, à une session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA)  sur la pandémie du Covid-19.

Les chefs d’Etat ont décidé, entre autres,  de mettre en place des bonds Covid-19 pour permettre aux Etats de mobiliser des ressources,   la suspension du pacte de convergence qui permet le contrôle multilatéral des économies, l’instauration, dans le cadre communautaire, d’une plus grande coordination dans la prise des mesures sanitaires relatives à la gestion des frontières intérieures et extérieures de l’Union, l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan régional de renforcement des capacités des systèmes de santé pour la gestion des épidémies.

 

L’ensemble de ces programmes agrégés du plan de riposte s’élèvent à 5 284,9 milliards de FCFA. « Ce sont des ressources qu’il faut mobiliser de façon interne, budgétaire, à travers les institutions qui constituent l’Union monétaire, mais également avec les partenaires extérieurs », a indiqué Roch Marc Christian Kaboré.

L’impact économique de la pandémie est la chute du taux de croissance dans l’espace UEMOA, qui devait passer  de 6,6% à  2,7% si le Covid-19. Avec plus de 3 500 cas déclarés dont 117 décès, la zone UEMOA présente un taux de contamination plus élevé que celui de la CEDEAO, a indiqué le président du Faso.

Le président du Faso a aussi expliqué que l’UEMOA a déjà pris un certain nombre de mesures au niveau de la Banque centrale, pour avoir de la liquidité pour faire face au financement des secteurs privé et public.

 

La prochaine Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement se tiendra en juillet 2020 à Yamoussoukro, en République de Côte
d’Ivoire.

Christian N. BADO

Ecoburkina

Laisser un commentaire