Tara Dôrè : 72 heures pour promouvoir la culture bissa  

0
248

La première édition de l’événement Tara Dôrè a débuté, ce jour 0      3 décembre 2020 à Ouagadougou. L’objectif étant de protéger et valoriser la culture bissa.

 

 

 

Lydia Bancé, promotrice de cet événement, a expliqué que l’évènement   se tiendra du jeudi 3 au samedi 5 décembre 2020, sous le parrainage de Naaba Manga Ouarebou.

A l’entendre, il va s’agir, au cours de ces  72 heures, de partager avec des patriarches, venus du village, la culture bissa. « On assistera aussi à des conférences, une projection cinématographique, des expositions d’art bissa et la  dégustation de mets locaux », a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

Le ministre de la culture, Abdoul Sango,  par la voix de sa représentante  se dit heureux de prendre part cette cérémonie et loue l’initiative de Madame Bancé, pour sa vision, car c’est la protection de « nos cultures » qui est engagée. De ses explications, cela  contribue à l’honneur du pays,  résolument engagé sur le chemin du développement.

Quant à  madame Bancé, elle se dit fière d’avoir réussi à tenir  cette première édition, qui se tient, malgré les difficultés rencontrées.

Elle a parlée, entre autres, de la maladie à Coron virus,  les élections législatives et présidentielle qui ont perturbé le calendrier et rendu hypothétique la tenue de l’évènement.

A l’issue de cette  première édition, elle espère faire comprendre l’importance de des  valeurs culturelles de référence aux jeunes générations et contribuer à leur promotion au Burkina Faso.

 

 

Bertille R. KABRE

Ecoburkina

Laisser un commentaire