Vie syndicale: « Le gouvernement actuel n’a pas tenu parole », CGT-B

0
30

Alors que  la campagne électorale bat son plein, la coalition syndicale des travailleurs  du Burkina Faso a organisé, le mardi 17 novembre 2020 à Ouagadougou, un meeting, en vue d’échanger avec ses militants et sympathisants sur leurs préoccupations.

« Nous invitons les travailleurs à éviter de nourrir des illusions sur les élections en cours et par conséquent, à demeurer parfaitement lucides quant à l’analyse de leur situation et des mesures à prendre pour défendre les acquis et améliorer leurs conditions, à créer les conditions favorables au renforcement de l’unité d’actions de l’ensemble des centrales et syndicats de notre pays », a déclaré le secrétaire général du CGT-B, Bassolma Bazié  qui a avancé que le changement ne viendra pas du  régime Kaboré.

Partant de ce constat, il a invité les hommes politiques à arrêter la démagogie et la gabegie   en cette période électorale pour privilégier  l’intérêt du pays.

 

Pour lui et ses camarades, le gouvernement actuel n’a pas tenu parole, avec la remise en cause des libertés et les acquis sociaux et démocratiques.

Des explications de monsieur Bazié, la mobilisation et l’unité des travailleurs doivent être renforcées, car  leur épanouissement en dépend.

Bossolma Bazié a appelé ses compagnons de lutte  à privilégier l’intérêt supérieur de la nation. Il a parlé, entre autres, de la stabilité du pays, la sauvegarde des acquis démocratiques, à travers l’unité des travailleurs.

Noufé NABI

Ecoburkina

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here